11 juin 1940
Ordre général 2
Interdire le franchissement de la Seine entre Bonnières et Mantes et couvrir le flanc droit de la division à l'ouest
en liaison avec les éléments amis de Pacy, Jeufosse (2°D.I.M.) et la 84° D.I.A. à l'est.

Fin du débarquement de la division à 18h00 sous couvert deu G.E.D. en place au sud de Jeufosse, Bonnières et Rolleboise
Le R.I.C.M. est dirigé vers Saint-Illiers-le Bois-Vert
Le 26° R.T.S. est dirigé vers Rosny-sur-Seine et Mantes

12 juin 1940
la division est affectée au 10° Corps d'armée de Gassicourt à Pacy-sur-Eure
Mission
Défendre la Seine sur le front de la division et couvrir le flanc gauche de l' armée entre l'Eure et la Seine,
éventuellement le long de l'Eure

En cas d'abandon, de la ligne Pacy - Bonnières se rétablir sur la ligne du cours de l'Eure - Bois de Bréval - forêt de Rosny

10h45 attaque ennemie sur le 4° Zouaves à Chauffour (est de la 8° D.L.I.C.)
12h00
R.I.C.M. de Bréval Pont à Chaignolles
26°R.T.S. de Saint-Illiers-la-Ville à Epône
G.R.D. entre Bonnières et Rolleboise
9° R.A.D. entre Saint-Chéron et Nezel
196° R.A.L. à Dammarin en Seive

Retraite de l'aile gauche

13 juin 1940
Sous la protection d'un échelon de couverture ( 3° Bataillons du R.I.C.M. et du 26°R.T.S. et du G.R.D.) installé sur la ligne Guainville - Saint-Illiers-les-Bois - Rolleboise et gardant le contact jusqu'à 03h00, repli de la gauche de la division judqu'à la ligne Avre - Eure, mouvement terminé à 12h00, à l'ouest repli sans incidents de la 2°D.L.M.
Contact repris avec l'ennemi à 09h45, pression sur Villiers-en-Desoeuvre et Saint-Illiers-les-Bois, infiltration de fantassins, combat et contre attaques locaux, situation rétablie à 17h00.
A 13h45 contact du R.I.C.M. avec blindés ennemis à Anet.
Dans la soirée destruction des ponts sur l'Eure de Garenne, Ivry-la-Bataille, Sausset, Croth, Sarrel Moussel (incomplète)

14 juin 1940
Repli dans la nuit sur le front Avre - Eure - Condé-sur-Vesgre inclus.
Mission en liaison avec la 2° D.L.M. à l'ouest, la 84°D.I.A. à l'est
Défendre le front en gardant le maximum de réserves, faire effort sur les directions eure et Mantes - Houdan.
Contact repris à 12h30 sur le front du R.I.C.M., occupation d'Anet par l'ennemi qui est refoulé à l'ouest de l'Eure
En fin de journée infiltrations adverse vers Rouvres
Couverture du 26°R.T.S. installé de La Haye à Condé-sur-Vesgre par l'escadron moto du G.R.D.I. dont le gros a été regroupé à Broue
Dans la soirée accrochage du R.I.C.M. sur les hauteurs de Berchères-sur-Vesgre, combats dans Richeville et Houdan (26°R.T.S.)

15 juin 1940
Repli dans la nuit sur la ligne Châteauneuf-en-Thymerais - Maintenon sous la couverture du G.R.D.I. tenant les ponts de l'Eure et de la Blaise.
Accrochage à Chérisy. Difficultés de mouvement à cause de l'encombrement des routes et la fatigue.
Installation vers 15h00 du R.I.C.M. à Châteauneuf-en-Thymerais, Achères (liaison précaire avec la 2° D.L.M. à l'ouest, le 26°R.T.S. de Saint-Chéron à Maintenon occupé pour recherche de liaison perdue avec la 84° D.I.A à l'est)
Regroupement du 33° régiment de travailleurs et des éléments régionaux de Mantes au nord de Chartres puis mouvement de ces éléments vers Alluyes et Saint-Germain

16 juin 1940
Reprise du contact avec l'ennemi dans la matinée (07h30 à l'ouest) sur le front Châteauneuf-en-Thymerais - Villette-les-Bois.
Recherche de la liaison avec la 88°D.I. vers Maintenon par le 26°R.T.S. puis G.R.D.I. qui occupe les ponts de Jouy - Saint-Priest
Combats au nord de Chartrainvilliers (11h00) et au nord-est de Bouglainval
Reconnaissance ennemies vers Le Péage dont le Point d'Appui encerclé, disparaît presque entièrement en fin de journée
Replis très difficiles en raison des infiltrations allemandes qui barrent les routes au sud
Combats de Saint-Sauveur et Châteauneuf-en-Thyemerais, Thimert, Villette à 19h30
Mouvement du 57° Escadron de spahis vers l'ouest pour liaison avec la 2° D.L.M.