AlbertBoussuge

Service militaire
15 décembre 1933 – incorporé au 92° Régiment d’infanterie le 26 décembre 1933
envoyé en congé le 6 octobre 1934
affecté au Centre mobilisateur de l’infanterie 132

Rappelé le 5 septembre 1939
affecté au 105° Régiment d’infanterie, 1° compagnie

Fait prisonnier le 20 juin 1940 - interné au Stalag IX A
rapatrié le 17 avril 1945 - démobilisé le 25 mai 1945 à Paris

Le 105e régiment d'infanterie est formé le 9 septembre dans la 13° région militaire de Clermont-Ferrand par le Centre mobilisateur d’infanterie 132.
Il appartient à la 26° division d'infanterie. Il est de réserve A RI type NE.
La 26ème division d’infanterie fait partie du 6ème corps d’armée de la 3ème armée.

10 au 16 septembre 1939
transportée au sud de Metz puis stationnée dans la région de  Domevre-en-Haye,
entre Pont-à-Mousson (sud-ouest) et Toul (nord-est)
11 octobre 1939
envoyée au camp de Mourmelon en réserve de G/QG
12 au 16 mars 1940
transportée dans la région de Pagny-sur-Moselle à la disposition du 6° Corps d’armée
15 au 21 mars 1940
déployée à l’est de Metz près de la frontière entre Narbefontaine, Boulay, Eblange
elle y effectue quelques coups de main et des actions locales d’artillerie
20 mai 1940
placée en réserve de corps d’armée au sud de la ligne fortifiée –sous-entendu ligne Maginot
12 juin 1940
mouvement vers le sud avec une division du Secteur fortifié de Boulay (général Bresse) et une division du Secteur fortifié de Thionville (général Poisot)
13 juin 1940
PC de la division à Solgne, sud-est de Metz
14 juin 1940
PC de la division à Nomeny, est de Pont-à-Mousson
le 105° régiment d’infanterie est dans la région de Vigny
15 juin 1940
PC de la division à Bouxières-aux-Chênes, nord-est de Nancy
le 105° RI est dans la région de Jeandelaincourt
le 1° bataillon est sur la Seille
le 2° bataillon est à Moivrons
16 juin 1940
la 26° Di est déployée au sud du canal de la Marne au Rhin entre Sommerviller et Einville
les 2° et 3° bataillons du 105° RI forment un groupement avec le 2° bataillon du 36° RI qui est positionné à Leyr
le 1° bataillon du 105° RI est affecté au GRD 14 à Saffais
17 juin 1940
la division est en repli en direction sud-ouest
2° bataillon du 105° RI à Saint-Nicolas-du-Port
3° bataillon du 105° RI à Dombasle
18 juin 1940
PC de la division à Einvaux
les Allemands franchissent le canal de la Marne au Rhin à Petite Maixe
les deux bataillons du 105° RI positionnés sur la Meurthe devaient être relevés
Ils s’installent à Rosières
les Allemands franchissent la Moselle dans la région d’Einville, Maixe
repli sur la Meurthe entre Saint-Nicolas-du-Port et Damelevières
19 juin 1940
les Allemands franchissent la Meurthe
la division se replie vers le sud sur une ligne Lorey – Einvaux – Gerbeviller
PC de la division en forêt de Charmes
le 2° bataillon du 105° RI est mis en réserve de la division à Saffais
une attaque allemande à Rosières où est le 3° bataillon oblige la remise à disposition du groupement (PC à Coyviller) pour une contre-attaque vers Rosières
le 105° se replie sur une ligne Damelevières – Bois Brûlé-Veille puis sur Saint-Boingt
20 juin 1940
encerclement de la division dans le sud de la Meurthe et Moselle
le 1° bataillon est capturé à l’est de Bayon
le 2° bataillon est capturé à Chamagne où se trouvait le PC du régiment qui se rend