Claude Bodelin 1940

 Service militaire

15 octobre 1934. Affecté le 20 octobre 1934 au 2° Bataillon de Chasseurs
envoyé en congé le 12 octobre 1935
affecté le 24 mai 1936 au Dépôt d’infanterie 73

Rappelé à l’activité le 5 septembre 1939
aux Armées le 7 septembre 1939
passé au 44° Bataillon de chasseurs à pied le 5 novembre 1939

Le 44° BCP est affecté à la 23°DBCP 47°DI Réserve A

Fait prisonnier le 19 juin 1940 à Lamotte Beuvron, Loir et Cher - Interné au Stalag VIII C
En congé de captivité le 23 avril 1941 - Démobilisé le 7 septembre 1941

 

Mise sur pied
2 septembre 1939
Monnières, Jura, Centre mobilisateur de l'infanterie 73 de Dôle, 7° région militaire
Alsace
11 septembre 1939
transport par chemin de fer jusqu'à Bois d'Essert, Belfort
la 47° DI est affectée à la 8° Armée
secteur de Blodesheim jusqu'à fin octobre
secteur de Beblenheim
12 novembre 1939
secteur de Hilsenheim, Bindernheim près de Sélestat
19 janvier 1940
regroupement de la 47° DI à Rouffach, région de Comar
Sarre
6, 7, 8 février 1940
transfert vers la Sarre, Benestroff, Morange, Lelling
la 47° DI est affectée à la 4° Armée
5 au 25 mars 1940
Merlebach, en relève du 42° BCP
organisation de la première ligne et travaux
26 mars à début avril 1940
secteur d'Altwiller
fin avril 1940
secteur de Merlebach
12 mai 1940
offensive allemande sur la Sarre
le 44° BCP est au centre du dispositif de la division sur un front de 7 kilomètres
attaque repoussée
14 mai 1940
relève par le 71° BCP
occupation du secteur Henriville, Farberswiller, Theding
25 mai 1940
mouvement vers Morhange
déplacement de la 47° DI
Picardie, front de l'Aisne et de la Somme
27 mai 1940
la division est affectée à la 7° Armée dans la région de Villers - Cotterêt
le 44° BCP cantonne à Plessis-aux-Bois
4 juin
la 47° DI est regroupée autour de Roye, Somme
5 juin - 8 juin 1940
attaque allemande sur le front de la Somme
le 44° BCP occupe la secteur de Guerbigny, Marquivilliers et s'oppose à l'ennemi avec de nombreuses pertes
8 juin 1940
ordre de décrochage à la nuit tombée s'effectuant dans les pires conditions sous le feu de l'ennemi
9 juin 1940
repli vers Pont Sainte Maxence pour franchir l'Oise
6 divisions sont dans le même mouvement de repli au milieu des civils sous le feu ennemi
le pont sur l'Oise est détruit dans l'après-midi; les troupes françaises se trouvent de part et d'autre de la rivière
le 44° BCP est encerclé; il s'enferme dans les villages proches pour résister
quelques éléments traversent l'Oise avec des moyens de fortune et se regroupent dans la forêt d'Halatte, au sud
Retraite vers le Centre de la France par l'est de Paris
11 juin 1940
vallée de la Nonette, région de Senlis
12 juin 1940
canal de l'Ourcq, région de Claye-Souillis
13 juin 1940
sud de la Marne puis sud route nationale 304, région de Brie-Comte-Robert
14 juin 1940
sud de la Seine, région de La Ferté Alais, Monteville
15 juin 1940
sud de la Loire, avec mission de défendre le pont de Jargeau
16 juin 1940
installation au sud de Jargeau, combats jusqu'au 18 juin
18 juin 1940
repli au sud du Beuvron, Sologne
19 juin 1940
les rescapés des combats et de la retraite du 44° BCP sont encerclés et faits prisonniers par les Allemands à Lamotte-Beuvron