Maurice Boussuge est appelé au service militaire le 27 novembre 1939. Il est affecté au Dépôt d'infanterie 161 basé à Albi dans la caserne du 15°Régiment d'infanterie alpine. Au printemps 1940 il est affecté à la 509° Compagnie divisionnaire antichar. Il quitte Albi pour Granville le 3 juin pour suivre les Cours pratiques de tir de l'infanterie. Le 12 juin il est à Saint Cyr l'Ecole pour récupérer les canons antichar de 25 mm. Sa compagnie est mise à la disposition du Régiment d'infanterie coloniale du Maroc; baptême du feu le 14 juin autour d'Anet.

04 février 2010

Le service militaire au Dépôt d'instruction d'infanterie 161 d'Albi

Maurice Boussuge est né le 20 avril 1919 au hameau de Chassagne, à Saint-Martial dans le Cantal. Il est venu à Paris à l'âge de 16 ans. Comme tout bon auvergnat, il travaille dans le café pour débuter. C'est son frère aîné Albert qui l'a fait venir. Il est appelé sous les drapeaux le 27 novembre 1939. Il est incorporé à Albi au Dépôt d'instruction 161."Ma soeur aînée, Marie et  André son époux, étaient boulangers établis 41 rue Legendre dans le XVII° arrondissement de Paris. Ils exploitaient le commerce avec Roger, le frère... [Lire la suite]

05 février 2010

Le départ pour le front

De retour à Albi au printemps 1940 après une permisssion de convalescence, la caserne Lapérouse est quasiment vide. Les compagnies sont installées à la Viscose, dans le quartier La Renaudié, près du camp militaire Saint - Antoine. Il se retrouve dans une ambiance de vide et de désoeuvrement. Vaguemestre, il récupère fin mai, à la poste une grosse enveloppe. En la rapportant à la caserne il pressent l'importance de son contenu. Elle renferme l'ordre de monter en ligne pour la 509° CDAC à laquelle il est affecté. Le 3 juin 1940 la... [Lire la suite]