Chaque division d'infanterie devait disposer de compagnies divisionnaires antichars. La lenteur de leur mise sur pied ne permit pas doter toutes les unités. Ces compagnies étaient équipées de canons de 25 mm. Les unités de canons antichars de calibre supérieur faisaient partie de l'artillerie.

08 mars 2018

Les compagnies divisionnaires anti – chars (C.D.A.C.)

Le programme d’armement 1937 – 1940 prévoit de doter chaque division d’infanterie de trois compagnies antichars. Elles peuvent être rattachées à un régiment et former sa 14° compagnie ou à une demie – brigade et être sa 6° compagnie. Leur armement est le canon de 25 mm, modèle 1934 ou 1937. Les pièces sont tractées par des petits véhicules blindés sur chenillettes ou des automobiles tous terrains. La traction hippomobile est encore en vigueur. Leur constitution va se révéler assez lente. Il était prévu de mettre sur pied et... [Lire la suite]

08 mars 2018

Organisation de la C.D.A.C. de type Nord-Est équipées d'automobiles tous terrains

1 commandant de compagnie, capitaine ou lieutenant 1 section de commandement 1 sous – officier adjoint au commandant de compagnie, adjudant – chef ou adjudant, 1er groupe – Transmissions et renseignements, commandée par 1 sergent – chef 2 secrétaires, 1 caporal – chef ou caporal et 1 soldat 6 téléphonistes, 1 caporal - chef ou caporal et 5 soldats 3 radiotélégraphistes, soldats 2 observateurs, soldats 2 signaleurs, soldats 1 télémétreur, soldat 4 agents de transmission dont 2 clairons, soldats, équipés de 4 motos tous terrains 5... [Lire la suite]
Posté par mercure à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,