Régiment d'infanterie coloniale du Maroc

05 février 2010

Situation de l'armée française en juin 1940

Le général Weygand, nouveau général en chef des armées a décidé de réorganiser le front pour stopper l'avancée allemande.Il passe d'ouest en est par les vallées de la Somme et de l'Aisne, se prolonge vers Montmédy et Longuyon jusqu'à la ligne Maginot. Les forces engagées sur la Somme et l'Aisne sont la X° Armée et le 9° Corps d'armée.L'armée allemande attaque cette ligne le 5 juin 1940; elle franchit la Somme le 8 juin.L'Etat major décide alors de créer une nouvelle ligne de front sur la Seine pour stopper l'offensive ennemie. Les... [Lire la suite]

05 février 2010

La vallée de l'Eure ligne de défense

Le dispositif autour de l'Eure est le suivant :à l'ouest, rive gauche : 1° et 2° Divisions légères mécaniques (1°DLM, 2°DLM) du Corps de cavalerieà l'est, rive droite : 10° Corps d'armée de l'Armée de Paris8° Division légère d'infanterie coloniale (8°DLIC°)84° Division d'infanterie d'Afrique (84°DIA) Les régiments engagés sont de gauche à droite : 13° Régiment de dragons Régiment d'Infanterie Coloniale du Maroc (RICM)26° Régiment de tirailleurs sénégalaisCes unités se replient au fil des jours vers le sud, en... [Lire la suite]
05 février 2010

8° Division légère d'infanterie coloniale - 8°D.L.I.C.

La 8°D.L.I.C. constitue l'aile gauche de l'Armée de Paris, rive droite de l'Eure. Bref historique :30 avril 1940mise sur pied de la 8°Division d'infanterie coloniale dans la Gironde sans compagnie divisionnaire antichar13 mai 1940mouvement prévu par voies ferrées pour le 17 mai 16 mai 1940débarquement de la division dans la Drôme, stationnement à Grignan et dans les environs 1er juin 1940le 4° régiment d'infanterie coloniale est enlevé à la division pour être dirigé vers le Nord-Est 5 juin 1940la division est avertie de se... [Lire la suite]
05 février 2010

Opérations de la 8° Division légère d'infanterie coloniale

11 juin 1940Ordre général 2Interdire le franchissement de la Seine entre Bonnières et Mantes et couvrir le flanc droit de la division à l'ouesten liaison avec les éléments amis de Pacy, Jeufosse (2°D.I.M.) et la 84° D.I.A. à l'est.Fin du débarquement de la division à 18h00 sous couvert deu G.E.D. en place au sud de Jeufosse, Bonnières et RolleboiseLe R.I.C.M. est dirigé vers Saint-Illiers-le Bois-VertLe 26° R.T.S. est dirigé vers Rosny-sur-Seine et Mantes12 juin 1940la division est affectée au 10° Corps d'armée de Gassicourt à... [Lire la suite]
27 mars 2012

La 2°compagnie du RICM à Saussay et Saint-Sauveur-Vasville

Extraits du livre :  Mémorial de l’empire  A la gloire des troupes coloniales Exergue du maréchal Pétain récits recueillis par le capitaine G. Bonnet de l’infanterie coloniale Séquana, éditeur, Paris, 1941 Défense du pont de Saussay sur l’Eure (13 juin 1940) Deux sections de la 2° compagnie du R.I.C.M. défendent le pont de Saussay et ses abords immédiats. Vers 11 heures, l’ennemi se présente sur la rive gauche. Le pont a été miné par le génie français mais, faute d’amorces, on ne peut pas faire partir la charge. Il... [Lire la suite]
16 décembre 2014

Combat du R.I.C.M. à La Touche en Eure et Loir 16 juin 1940

Texte rédigé le 9 juillet 1940 par le lieutenant de Beauregard à Gardonne, DordogneSource : Archives de l'armée de terre S.H.D. Château de Vincennes N 1920-1940 34N1082 - Régiment d'infanterie coloniale du Maroc Les tirs exécutés par les mitrailleuses et les mortiers de Villette et de La Touche sont sans doute à l’origine des premiers bombardements par minen-werfers sur ces deux localités. Sur Villette, la première salve tombe vers 9h45 à l’emplacement de tir initial des mortiers, qui n’était plus occupé depuis une demi-heure. La... [Lire la suite]

16 décembre 2014

Combat du R.I.CM. à Saint-Sauveur en Eure et Loir 16 juin 1940

Texte rédigé le 9 juillet 1940 par le lieutenant de Beauregard à Gardonne, DordogneSource : Archives de l'armée de terre S.H.D. Château de Vincennes N 1920-1940 34N1082 - Régiment d'infanterie coloniale du Maroc Si les Allemands furent surpris à Châteauneuf qu’ils croyaient inoccupé, à Saint-Sauveur et à La Touche la surprise joue contre nous. De Marville, que nous pensions libre d’ennemis, ils purent à loisir nous observer et préparer leur attaque. Celle-ci fut précédée par le survol de Saint-Sauveur à basse altitude d’un avion... [Lire la suite]
17 décembre 2014

Combat du R.I.C.M. à Châteauneuf-en-Thymerais en Eure et Loir - 16 juin 1940

Texte rédigé le 9 juillet 1940 par le lieutenant de Beauregard à Gardonne, DordogneSource : Archives de l'armée de terre S.H.D. Château de Vincennes N 1920-1940 34N1082 - Régiment d'infanterie coloniale du Maroc   Cravate du drapeau du régiment d’infanterie coloniale du Maroc, portant 10 Croix de guerreLe RICM est une des unités les plus décorées de l’armée française Il a été cité 10 fois à l’ordre de l’armée au cours de la 1ère Guerre mondiale10 Croix de guerre, portant chacune une palme, ont été fixées sur sa... [Lire la suite]
24 février 2015

Bilan des journées des 14, 15 et 16 juin 1940 pour la 8°D.L.I.C. en Eure et Loir

L’armée française qui est en repli depuis le 12 juin sur ordre de son chef, le général Weygand, continue de se battre comme elle peut avec les moyens qui restent à sa disposition. A la lecture des archives de la division on prend la mesure des difficultés rencontrées pour maintenir un front uni face à l’ennemi durant cette période. On peut penser que certaines difficultés du moment se sont révélées être des insuffisances les semaines auparavant. La situation Le 8 juin les Allemands ont franchi la Somme, le 9 ils ont créé des têtes... [Lire la suite]
08 mars 2018

509° Compagnie divisionnaire antichar dans les combats d' Eure et Loir

La 509°CDAC est affectée à la 8° DLIC pour être mise à la disposition du RICMLa 509° CDAC quitte Albi le 3 juin pour se rendre à Granville au C.P.T.I.C. pour être instruite à l’utilisation du canon antichar de 25 mm. Elle est ensuite dirigée sur St Cyr, où elle arrive le 12 au matin, pour récupérer son armement. Initialement affectée au 142° régiment d’infanterie, elle ne peut pas le rejoindre. Ce régiment est en train de se replier depuis Villers- Cotterêts au nord de Paris, en franchissant la Marne, près de Dormans, pour se... [Lire la suite]